Le livre d’Edouard Philippe et Gilles Boyer vendu à plus de 50 000 exemplaires

Sorti en avril, «Impressions et Lignes claires» (éditions JC Lattès), dernier livre d’Edouard Philippe et Gilles Boyer – que les auteurs dédicacent à travers la France depuis plusieurs semaines – s’est vendu à plus de 50 000 exemplaires.

Etape inédite dans leur tournée de dédicaces, Edouard Philippe et Gilles Boyer étaient le 13 juillet à l’Hypermarché Carrefour de Chambourcy (Yvelines). L’ex-Premier ministre y a retrouvé deux proches : Alexandre Bompard, PDG de l’enseigne et Charles Hufnagel, son ancien conseiller à Matignon, désormais directeur de la communication du groupe.

Pendant deux heures, Philippe et Boyer ont enchaîné les signatures de leur dernier ouvrage «Impressions et Lignes claires» (éd JC Lattès), livre-récit sur leur expérience à Matignon, vendu à plus de 50 000 exemplaires depuis avril.

Conscient que ces rencontres sont par définition bienveillantes et brèves, l’ex-chef du gouvernement s’est réjoui de ces moments. «Il se passe quelque chose, ceux qui ont déjà lu le livre nous en parlent, disent ce qu’ils ont aimé, ce qu’ils ont moins aimé parfois. Quand vous écrivez, c’est souvent pour être lu, mais aussi pour pouvoir avoir ce moment de rencontre avec les lecteurs», a-t-il confié.

“Vous me mettez : En route pour 2027”

Livre en main – sorti des placards ou fraîchement acheté – les lecteurs ont défilé au sein de l’espace presse du magasin. Certains lui ont fait remarquer qu’ils avaient vu le documentaire de 3 heures qui lui était consacré, début juillet. «Vous avez vu ma tête se défaire au fil du temps?», a-t-il plaisanté avec l’un d’eux. D’autres l’ont félicité pour ses accomplissements à Matignon. «J’ai fait ce que j’ai pu», a-t-il l’habitude de répondre. Plus insolite, un homme lui a offert des produits pour prendre soin de sa barbe, blanchie par endroits, à cause d’un vitiligo, maladie apparue durant les trois dernières années.

Voir aussi : Les étonnantes confidences d’Edouard Philippe

Certains lecteurs lui prédisent un destin national et lui ont fait savoir. «Je voterai pour vous», a dit une lectrice. «Pour l’instant, il faut habiter au Havre pour voter pour moi. Pour l’instant», a répondu Philippe en signant l’ouvrage. Une autre s’est montrée plus directive et lui a dicté la dédicace souhaitée : «Vous me mettez : “En route pour 2027″». «Ah carrément, vous êtes comme ça!», a-t-il répliqué. On ne sait pas s’il s’est sagement exécuté.

La tour de France se poursuit à la rentrée

Cette tournée de signatures d’une quarantaine de dates, marquée par la présence de nombreux jeunes, lycéens, étudiants, fera étape à la rentrée, à Lille le 31 août au festival Séries Mania et à Brive, à la Foire du livre, en novembre. En attendant, Edouard Philippe occupera ses vacances à «lire, jouer avec ses enfants, profiter de ses amis et, peut-être, écrire».

Toute reproduction interdite

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *